Estimer le coût de votre future carte grise

L’établissement d’une carte grise pour votre véhicule est une obligation à laquelle vous ne pouvez vous soustraire. Ce document est d’une importance capitale. Vous devez toujours le garder lorsque vous vous déplacez avec votre véhicule. Cependant, son obtention est soumise à certains frais. Grâce à cet article, vous aurez une idée de comment vous pourrez évaluer le coût de son acquisition.

Ce que vous devez savoir pour bien estimer le coût de votre future carte grise

Le certificat d’immatriculation ou carte grise est un document officiel. Faire circuler un véhicule sans carte grise est passible de sanctions qui peuvent parfois être très graves. Pour éviter ces désagréments, vous devez absolument l’établir pour votre véhicule. Vous pouvez donc procéder à une simulation carte grise pour savoir combien elle vous coûterait. 

Son prix est variable en fonctions de plusieurs critères. Il s’agit du cheval fiscal de la région où vous vous trouvez, des spécificités de votre véhicule, du coût de la redevance, mais aussi de certaines autres taxes supplémentaires. Ces dernières influent sur le prix de votre certificat d’immatriculation et sont diverses. 

Le cheval fiscal

Elle peut différer en fonction de votre région. Il varie entre 27 et 51,20 euros. Toutefois, des réformes sont en train d’être appliquées pour l’uniformiser.

La taxe régionale

La taxe régionale est fixée selon la localité où vous résidez. Cette taxe comprend votre domicile, l’ancienneté de votre véhicule ainsi que sa puissance fiscale. Selon l’âge de votre voiture, vous pourrez bénéficier d’une réduction.

La taxe de gestion du dossier

Cette taxe est de quatre euros. Toutefois, si vous avez une exonération de la taxe précédente, vous n’êtes pas dans l’obligation de la payer.

La taxe de formation professionnelle

Elle est appliquée uniquement aux véhicules utilitaires. Autrement dit, si votre voiture est destinée à être un taxi ou un VTC par exemple, la taxe de formation professionnelle vous sera appliquée. Elle varie en fonction du poids total du PTAC (poids total de charge du véhicule). Plus votre véhicule pèse, plus la taxe est élevée.

Elle est de 34 euros pour les véhicules dont le poids est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et de 127 euros pour les voitures dont il est compris entre 3,5 et 6 tonnes. En ce qui concerne les véhicules plus lourds (entre 6 et 11 tonnes), la taxe est de 187 euros et de 285 euros quand leur poids excède 11 tonnes.

La taxe CO2 ou taxe dioxyde de carbone

Depuis plusieurs années, l’instauration de nouvelles contraintes fiscales pousse plusieurs personnes à s’orienter vers les véhicules dits « propres ».  Ce sont les plus écologiques. De l’autre côté, les véhicules polluants sont soumis à des paiements de frais supplémentaires.

En effet, plus votre véhicule émet de dioxyde de carbone (CO2) plus cette taxe est élevée. En 2008, l’émission de CO2 de votre véhicule était sanctionnée quand elle atteignait 117 g par kilomètre parcouru. Si elle dépasse la barre des 191 g, vous pouviez payer jusqu’à 10500 euros.

Aujourd’hui, cette taxe est applicable dès que votre voiture émet à partir de 110 g de CO2 par kilomètre. Elle peut atteindre 12500 euros. 

La redevance d’acheminement

L’obtention du certificat d’immatriculation exige le paiement de la redevance d’acheminement. Pendant l’année 2019, elle était de 2,50 euros. Aujourd’hui, le prix a monté et est de 2,76 euros. 

La redevance d’acheminement est le dernier aspect à prendre en compte si vous voulez déterminer le coût de l’obtention de votre certificat d’immatriculation. Vous pouvez toutefois vous en dispenser si votre véhicule est un cyclomoteur ou si vous désirez vous en établir une nouvelle.

Grâce à tous ces éléments énumérés plus haut, vous êtes parfaitement en mesure d’évaluer vous-même le coût de votre carte grise et prévoir votre budget de manière conséquente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *